Categories
Global

Wally Badarou – Hi-Life

Retracer la carrière musicale et artistique de Wally Badarou peu prendre un certain temps… Né à Paris en 1955, musicien français d’origine béninoise, c’est un spécialiste du Home Studio et du synthétiseur.

Ce titre présent sur l’album Echoes de 1983 a fait la joie des chaines de TV du continent africain qui l’ont régulièrement diffusé à l’époque. Au moins une génération complète, au Cameroun ou dans les Congos se souvient de ce titre instrumental.

Wally Badarou - Hi-Life

Après avoir travaillé comme producteur et musicien de studio pendant des années, Wally Badarou a conçu Echoes au début des années 80 : son premier album solo de musique de synthé dansante tournée vers l’avenir avec une touche caribéenne.

S’autoproclamant “peintre de mélodies”, Wally Badarou était l’un des membres du Compass Point All Stars, l’équipe d’enregistrement intégrée aux studios Compass Point, responsables, dans les années 80, des albums de Grace Jones, Tom Tom Club, Joe Cocker, Mick Jagger….

Il a également longtemps été considéré comme le cinquième membre du groupe britannique Level 42, ayant co-écrit, produit et interprété plusieurs de leurs morceaux.

Mais il a surtout composé pour, enregistré avec ou produit tant d’autres artistes au fil des années : Robert Palmer, Marianne Faithfull, Herbie Hancock, le groupe M (sur l’album où est le fameux single Pop Muzik), Talking Heads, Foreigner, Manu Dibango, Miriam Makeba. Il a aussi produit des disques pour Fela Kuti (Beasts of No Nation, Teacher Don’t Teach Me Nonsense) ou Salif Keita (Folon). Et il a travaillé avec quelques artistes français également.

En 1989, il a été le directeur musical et compositeur de la parade du Bicentenaire de la Révolution de Jean-Paul Goude.

Mambo

Cette piste de l’album a été samplée par Massive Attack en 1991, sur le morceau Daydreaming (album Blue Lines).

Voices
Wally Badarou – Chief Inspector [12″ Version]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

15 + four =